Inspiration : Rudolf Noureev

« An escape in the line of the spy novels of the Cold War » René Sirvin.

Between KGA and CIA, truths or fictions, the history of Nureyev overflows with incredible events. Nothing but his youth resembles a film. Nureyev, the fourth child and only son of Hamet and Farida Nureyev, was born on 17 March 1938 on the Trans-Siberian Lake Baikal.

Beast of stage, Nureyev also defrays the chronicle by his sexual appetite. Homosexual, he becomes not only a political icon but erotic. « In the middle of the Cold War and the expansion of mass capitalist culture, he is the right person at the right time, » says Christophe Fiat. « He is emblematic of sexual liberation in the 1960s. Like Jackie Kennedy, but his lovers are men, his escort boys  »

While Kirov Ballet was preparing to go on a tour to Paris and London, Nureyev’s rebellious character and a non-conformist attitude made him an unlikely candidate for a trip to the West, which was to be of crucial importance to the Soviet government’s ambitions to portray their cultural supremacy.
Nureyev was seen to have broken the rules about mingling with foreigners, which alarmed the Kirov’s management and the KGB agents observing him. The KGB wanted to send him back to the Soviet Union. As a consequence, Sergeyev (Kirov’s artistic director) told him he would have to return to Moscow for « a special performance » in the Kremlin, which, of course, was just a pretext to send him back in URSS and punish him for his attitude in Paris. As Kirov refused, Sergeyed told him his mother had fallen severely ill and that he needed to visit her in emergency. Nureyev refused again, believing that on return to the USSR he was likely to be imprisoned.

While Noureev was partying in France, he met up with two of his close friends including the dancer Pierre Lacoste and Clara Saint, , who was engaged to the son of the French Minister of Culture Andre Malraux. Pierre Lacotte, who was at the airport with him says: « He threw himself on me and said, » We’ve just spoken to me, it’s terrible, it’s over…I’m being sent back to the Soviet Union, and I will never dance again. I’m going to end up in Siberia. » However, also monitored from the corner of the eye by KGB agents, Lacotte writes the name and telephone number of C.Saint on a piece of paper that he manages to slip to a stranger. Clara Saint finaly comes, and spots Rudolf sitting at the aiport’s bar. The two agents of the KGB intercept her, but, playing her charm, she managed to coax them by making them understand that she came to bid farewell to her friend.

Clara and Nureyev quickly exchange a few words in English:
« I want to stay here. Please help me! »
She’s worried :
« Are you sure ? »
« Yes, I’m sure. »
On arriving at Le Bourget, Clara had spotted an antenna of the French police on the upper floor, she thus ran to interpellate the french police.
« There are downstairs two KGB guards who want to forcibly return a Kirov dancer to his country, when he does not want it. »
Nonetheless, Noureev has to come by himself to the police. As a consequence, C.Saint leans towards her friends and whispers (in order not to be heard by the guards) :
« Look at the two policemen leaning on the bar. You go to them and tell them you want to stay here. »
Rudolf leapt to his feet and fled at full speed towards the two policemen. Still running, Rudolf shouts to the two Frenchmen « I want to stay in France! I want to stay in France! »

Nureyev trembles with all his members. He sees the two guards of the KGB rushing on him and trying to seize him. In Russian, they cry to the kidnapping, but the two French policemen do not let themselves be impressed.
They drag the star of the Kirov into a room to ask him to think carefully about his decision. Noureev hesitates for 20 minutes. If he pushes the door through which he entered, he is recovered by the two Soviets with no other hope of getting out of Russia.
If he pushes the other door behind which the two Frenchmen are waiting for him, it is freedom, but also the loss forever of his mother, his country, his youth.
He has a few minutes to choose between two futures, two destinies. The rest of the story is known.

Indeed, R. Nurevey choose liberty and obtains the political wing. However, the Sovet Union sentenced him in absentia to seven years in prison for high treason. Nevertheless, Rudolf is free to dance around the world.

Dance career :

From 1962, Rudolf Nureyev danced for several years at the Royal Ballet, Covent Garden, London.Star of the Royal Ballet, Margot Fonteyn  (42 years old) will become his most beautiful partner. Both will form the most famous pair of the universe of classical dance.

Margot Fonteyn and Rudolf Nureyev dance for the first time together « Giselle » on February 21, 1962. When the curtain falls that night, the audience is so amazed that there is a silence of a few moments before the applause, followed by 23 reminders.

In 1964 Rudolf Nureyev created his first swan-lake choreography for the State Opera of Vienna. In this ballet he interprets the role of the prince alongside Margot Fonteyn who interprets Odette and Odile. At the end of a performance, there are 89 curtain levies, a unique event in the history of ballet. It’s only in 1982 that Rudolf Nureyev becomes an Austrian citizen and is appointed an honorary member of the Vienna Opera.
As a matter of fact, Rudolf Nureyev performs on the stage of all major international companies. The star receives $ 7.9 million a year, the biggest stamp a dancer has ever received.

 

In the 1980s, Rudolf Nureyev danced regularly at the Paris Opera. He was appointed director of the ballet of the Opéra national de Paris from 1 September 1983 by Jack Lang, then Minister of Culture. Rudolf Nureyev held this position until 1989.

After many requests, he finally obtains from Gorbachev, at the end of 1989, a forty-eight-hour visa in Leningrad to see his mother. He returned to St. Petersburg for the first time, quoting Ossip Mandelstam’s verse: « Return to my city known to tears … » 29, to visit his dying mother.

Disease and death :

In 1984, when Rudolf Nureyev lost a lot of weight and suffered persistent fever, he underwent medical examinations and discovered that he had HIV (AIDS). For many years he denied the fact. When, by the year 1990, he became obviously ill, he courageously fought his disease without ceasing to dance. He tries several experimental treatments that do not slow the inevitable degeneration of his body. He appears emaciated and has more and more difficult to move.He must, however, face reality. At that time, his courage aroused the admiration of many of his detractors. His physical decay makes him suffer, but he continues to fight by showing himself in public. During his last public appearance on October 8, 1992, for the first of his production of La Bayadère at the Palais Garnier after Marius Petipa, the audience gave him a standing ovation.

Rudolf Nureyev died in a clinic in Levallois-Perret three months later, on 6 January 1993, at the age of 54 years. The presenter of the French television news channel, Christine Ockrent, made the announcement:

« From the beast he had a burning look and movements too. Powerful and shuddering, the Tatar prince, the lord of the dance, who fled the communists, Rudolf Nureyev died in Paris. He was only 54 years old. »

During the same show, Pierre Bergé, director of the Opéra National de Paris at the time, remarks:

« It’s great to have 19 out of 20. It’s very rare to have 20 out of 20. But to have 21 out of 20, it’s still much rarer. And that was the case of Nureyev. Rudolf Nureyev is the lord of dance, an unclassifiable dancer »

 

Tributes and Distinctions :
– Rudolf Nureyev was made a Knight of the Legion of Honor in 1988.
– On October 8, 1992, the then Minister of Culture, Jack Lang, awarded him the highest cultural award, making him Commander of the Arts and Letters.
– At the Opéra National de Paris, a « Tribute to Rudolf Nureyev » dance evening takes place every ten years. They took place on 20 January 2003 and 6 March 2013.

Video « The Nutcracker » :

Video (rare solo) : 

 

PLAYLIST FOR THIS NEW YEAR

« La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. » Friedrich Nietzsche

Au lieu de vous écrire un article sur des résolutions que je ne tiendrais pas, je préfère amplement commencer l’année en musique avec une playlist que j’entretiens depuis maintenant bien des semaines !

Comme d’habitude, j’écoute énormément de styles différent, de Gainsbourg à Nekfeu en passant par de l’acid et du rock; par conséquent vous devriez trouver votre petit bonheur !

Je suis consciente que les musiques ne plairont pas à tout le monde mais comme les genres sont divers et variés, c’est peut-être l’occasion de s’ouvrir à des sons que vous n’avez pas l’habitude de découvrir (et ça me fera très plaisir !)

SKRY – Looped circuit
(AIRMANN Remix) Serge Gainsbourg – Initials B.B
P-Lo & K Camp- I Might
(Chapeleiro Remix) – La Espanolita
(LDRU Remix) BROODS – Bridges
Aquarius Heaven – Universe (Original Mix)
Muse – Unintended
Nekfeu – Esquimaux
Ed Sheehan – Shape Of You
Rihanna – Goodnight Gotham
Jesper Jenset – Lies
Major Lazer, Moti, WizKid, Ty Dolla $ign – Boom
Snakeship, MO – Don’t Leave
Miley Cyrus – Jolene
PNL – Jusqu’au dernier gramme
Nekfeu – Squa
The Weekend – Rockin’
Seeb / NEEV – Breathe
Tom Rosenthal – It’s Ok
Bavoog Avers – Oubliez moi
Serge Gainsbourg – Je suis venu te dire que je m’en vais
Lady Gaga – Grigio Girls
Hairspray – I can hear the bells
Britney Spears – Gimme more
Lana Del Rey – Freak
Ariana Grande – Tattooed heart
Noah Cyrus – Make me cry
Taylor Swift – All too well
Feder Ft. Alex Aiono – Lordly
Lana Del Rey – 24
The irrepressibles – In This Shirt
Niall Horan – This Town
Nekfeu – Saturne
Lana del Rey – Salvatore
The Weeknd – I feel it coming
Katy Perry – Rise
Zedd Ft Kesha – True colors
S-Crew – Nés pour mener
Lana Del Rey – Honeymoon
Selena Gomez – Feel me

Easy Nail Art Ideas !

Comme ça fait longtemps que je ne vous avez pas fait un article simple, sans trop de blah blah, et en français ; par conséquent j’ai décidé de revenir un peu aux sources (de la blogueuse) avec des idées de nail art simples (mais tout à fait efficaces) à reproduire cet hiver pour les fêtes.

Toutes les images viennent de mon compte Pinterest que vous pouvez trouver juste ici. Les modèles sont assez simples (et rapides) à reproduire. Le résultat fait toujours sont effet si vous voulez changer du bordeaux de Noël ou vernis pailleté habituel du nouvel an.

Les techniques sont relativement faciles puisqu’il vous suffit juste si ce n’est qu’un peu de scotch, et de rigueur, et si des problèmes adviennent lors de la main gauche, demandez de l’aide à une fabuleuse amie !

Pour ce qui est de ces premières images, astuce toute bête, mais tout de même valable, prenez des petits oeillets pour reproduire la forme ovale et donc dissocier les deux couleurs.


Tous ce modèles sont assez simples à reproduire suivant les photos et changent d’une manucure habituelle et unicolore. Par ailleurs, celles-ci peuvent être plutôt drôle à faire (perso je me fais des petits challenges, que je ne réussis pas toujours avouons le.)


J’espère que l’article vous aura plu, j’ai voulu un peu changer de d’habitude et faire quelque chose de plus simple et « créatif » donc surtout n’hésitez pas à me dire si ces modèles vous ont plu ou si vous avez tenté de les recréer !

Joyeuses fêtes !

Fashion Inspo

Nous sommes milieu septembre et à Paris, cette période est rythmée par les changements climatiques imprévus (pour notre plus grand bonheur bien sur). Il peut tout autant faire 15 degrés le matin et 30 l’après midi. Vous commencez déjà à cerner le problème.

J’avais besoin d’inspiration pour trouver des styles, du coup, j’ai fait mes petites recherches sur mon Pinterest pour vous trouver des tenues, d’une part portables au lycée mais également adaptées à cette saison (plutôt compliquée).

Et vous, quelle est votre tenue préférée? 

 

 

 

SUMMER BREAK 2016 : VLOG

Ceux qui me suivent sur instagram (@shanel.falco) ont pu voir que j’avais fait un petit tour des Etats Unis milieu août. J’avais envie de profiter pleinement de mon été après le bac de français et je me suis un peu démotivée à poursuivre le blog. Or, ma décision est bien prise, et je reviens de plus belle.

Lire la suite de « SUMMER BREAK 2016 : VLOG »

USA Trip!

A la demande générale, je vous écris un petit article sur mon voyage west coast.

Tout d’abord, il faut savoir une chose : je suis partie grâce à mon lycée, qui organisait ce projet pour les premières. Nous étions environ une trentaine à y aller.

Je suis restée environ 10 jours dans une famille d’accueil à Temecula, en Californie. Au départ, j’étais assez stressée et je savais pas trop à quoi m’attendre étant donné que j’avais jamais tenté l’expérience.
On a dû envoyer une lettre de « motivation » et quelques photos à notre famille pour donner quelques informations sur nous. Ensuite, on a récupéré leur adresse e-mail, twitter, Facebook (etc) et on a pu correspondre. J’ai tout de suite adoré ma correspondante parce qu’on avait vraiment les mêmes goûts (et puis elle avait 16 ans, ce qui facilitait les choses!)

Lire la suite de « USA Trip! »

New Years resolutions! 

Comme vous le savez, les fêtes sont passées, et la nouvelle année a commencé. Nous sommes enfin en 2016, voila une année que j’attendais avec impatience vu le début chaotique de 2015. Personnellement la fin d’année s’est passée à merveille, autant en amour qu’en amitié et qu’en réussite. J’espère pour vous que 2016 sera une année fructueuse et que tout ce que vous espérez se réalisera.

Lire la suite de « New Years resolutions! « 

TAG : Christmas lovers

Nous sommes enfin en décembre et c’est pas plus mal! J’ai tellement hâte d’être à Noël!
Décembre est certainement mon mois préféré et c’est ainsi pourquoi jai voulu commencer la rubrique « Christmas » sur le blog. Je vais essayer de faire un maximum d’article concernant cette période de l’année.

Lire la suite de « TAG : Christmas lovers »

#PrayForParis

Je voulais juste vous dire un petit mot aujourd’hui.

La nuit dernière à été un enfer. Je suis rentrée du concert de MSMR au Trabendo (dans le 19ème) hier vers 22h30. J’ai reçu un sms stipulant que 3 fusillades avaient eu lieu dans Paris. Le choc. Je ne pensais pas revivre les attentats de Charlie Hebdo une deuxième fois, et pourtant, j’avais tord. Mon père m’appelle en panique ne sachant pas où je suis. On ne se rend pas compte de la situation. Le premier bilan est de18 morts.
Je rentre chez moi en passant par le Stade de France, en croisant ambulances et voitures de polices. On branche tout de suite la radio, on allume BFMTV et le bilan s’alourdit. On arrive à 128 morts. Je n’avais jamais vu ça. Le président est évacué, une prise d’otage est en cours au Bataclan, et d’autres fusillades ont lieu dans la rue en même temps.
Je n’imagine même pas la terreur qu’on dû subir les pauvres spectateurs du concert. Plus je regarde les infos, plus la réalité est dure à avaler. Ils se font abattre par un, se cachent sous des corps meurtris, ou tentent de s’échapper en vain.
Les témoignages fournit par les survivants sont surréalistes et je ne peux retenir mes larmes.
J’adresse mon plus grand respect aux forces de polices et aux personnels d’hôpitaux qui ont dû fournir un travail acharné et exceptionnel toute la nuit et encore aujourd’hui. Mes condoléances se dirigent aux familles des blessés et à leurs proches.
Je n’imagine pas une seconde ce que leurs proches doivent ressentir aujourd’hui, à rechercher leur enfant ou amis dans tous les hôpitaux ou toutes les morgues et ça me brise vraiment le coeur.
Malgré tout, il faut rester forts car notre unité est notre force. Le discours de François Hollande nous a tous redonné du courage et de l’espoir. La France ne se laissera jamais faire. Ensemble nous vaincrons.
Les messages de soutiens que Paris a pu recevoir ces dernières 24h sont d’une grand tendresse. Quand je vois que d’autres pays se sentent aussi investis et touchés pour Paris, ça me fait vraiment chaud au coeur. Toute cette solidarité : les dons de sangs et les aides à la recherche sont essentiels et témoignent de notre générosité.
Dans ces moments la, nous sommes tous unis pour une même chose : la paix.
J’envoie toutes mes prières à notre pays, qui j’en suis sure, surmonteras cette crise. Je crois en la France, à notre république et en notre armée et je vous encourage à faire part de votre soutiens de toutes les façons possibles.
Soyons solidaires et ne cédons pas face à la peur.

« Paix et amour »

large-3
large-6

How to : survive this winter!

Nous sommes en plein novembre, et qui dit novembre dit froid. Personnellement, j’ai vraiment hâte d’être à Noël et j’espère qu’on aura le droit à un peu de neige à Paris cette année. Parce que, il faut se le dire, le froid sans neige n’a pas d’intérêt.

L’hiver, la saison des films romantiques sur M6 blottis vous la couette, des tasses de chocolats chauds et des marchés de Noël aux Champs-Elysées, que demandez de plus si ce n’est savoir comment survivre face au froid glacial?

Aujourd’hui je vous apporte la réponse puisque je vous propose des idées de tenues (ou du moins de vêtements) pour se réchauffer cette saison.

1) Catégorie n°1, à vos manteaux!

Capture d’écran 2015-11-11 à 18.15.492) Les pulls.

Capture d’écran 2015-11-11 à 18.15.403) Des chaussures, des chaussures et encore des chaussures.

Capture d’écran 2015-11-11 à 18.15.244) Les petits « plus ».
Capture d’écran 2015-11-11 à 18.15.12